Interview Fabien Lévêque : « La suède sera redoutable »

By
Updated: avril 2, 2013
Fabien Lévêque football féminin

Fabien Lévêque commente les matchs de football sur France Télévisions depuis 2008. Le football féminin ayant fait son apparition sur France 4 en 2011, il a ainsi pu commenter plusieurs matchs. Nous lui avons posé quelques questions sur divers sujets et notamment l’euro 2013.

Fabien Lévêque bonjour, tout d’abord merci d’avoir accepté de répondre à nos questions. Première question classique : Qu’est-ce qui vous a donné envie de devenir journaliste sportif ?

fabien lévêque interview

J’ai toujours rêvé de faire ce métier. J’ai été tout simplement guidé par ma passion. Je suis un dingue de sport depuis tout gamin. Et à travers mon métier, j’ai la chance de pouvoir couvrir les plus grands évènements sportifs du monde. Je suis un privilégié.

Votre club de coeur, le FC Nantes, est en bonne position pour retrouver la Ligue 1. Quel est votre avis sur le club actuellement (le président, les supporters, le jeu) ?

J’ai été séduit par le « jeu à la nantaise » de Coco SUAUDEAU dans les années 1990. En 1994/95, l’année du titre, j’allais voir tous les matchs à la Beaujoire. C’était un régal, avec un tarif maison (3-0) à chaque fois. Aujourd’hui je suis évidemment ravi de voir Nantes en position de monter en ligue 1. Les supporters sont sevrés de matchs de haut niveau. Voir 36 000 personnes pour voir un match de ligue 2 face à Monaco, c’est magnifique. Mais il y a tout de même une forme de nostalgie en observant le FCN d’aujourd’hui. Le club a perdu une partie de son identité, malheureusement.

Les Nantais justement, viennent de faire match nul face à l’AS Monaco, plus que jamais favori pur la Ligue 1. Beaucoup disent que Monaco apportera un plus à la Ligue 1 en faisant venir de grands noms du football et en rivalisant avec le PSG, vous êtes du même avis ?

Oui, même si les présidents de clubs de Ligue contestent de plus en plus le régime fiscal monégasque et parlent de concurrence déloyale. Le retour de Monaco peut au moins permettre de contrer l’hégémonie naissante du PSG. Dimitri Rybolovlev compte injecter beaucoup d’argent pour renforcer l’équipe en L1. Qui va se plaindre de voir débarquer des stars dans notre championnat? Cela doit permettre d’élever encore un peu plus le niveau de la L1.

Aujourd’hui, certaines chaines (dont Be In Sport) raflent la quasi-totalité des championnats. Cela ne vous donne t’il pas envie de rejoindre une chaine spécialisée dans le football ?

C’est la règle aujourd’hui. Le secteur est devenu extrêmement concurrentiel. Le marché des droits sportifs est un énorme business. Les évènements vont chez le plus offrant, pas forcément chez celui qui offre plus de visibilité. À France Télévisions, nous avons toujours la Coupe de France, la Coupe de la ligue, et quelques matchs de D1 féminine. À la fin du mois , à l’occasion de Rennes/Saint-Étienne, je vais commenter ma 9ème finale au Stade de France, à 32 seulement. Je ne vais quand même pas me plaindre non?

Eurosport se positionne en chaine numéro 1 pour la diffusion du football féminin. Quel est votre avis sur la D1 Féminine vis-à-vis des autres championnats ?

Je tiens aussi à souligner que France 4 accompagne aussi considérablement le foot féminin. La D1 féminine est amenée à se développer encore davantage. Le niveau a progressé et on est désormais loin des stéréotypes. Toutes les personnes ayant récemment regardé du foot féminin m’ont confié avoir été surprises par le rythme et la finesse technique des joueuses. Alors forcément, certains diront que le championnat est beaucoup trop déséquilibré avec la domination lyonnaise, mais le rapport de force peut bientôt s’équilibrer avec l’émergence du PSG.

Qu’est-ce qui pourrait, selon vous, faire que les médias s’intéressent encore plus à ce championnat ? Un classico OM-PSG en D1 (peut-être l’an prochain) ? 

Oui pourquoi pas. Il faut impérativement que l’on retrouve tous les grands noms du football français dans cette D1. Pas seulement l’OL, le PSG ou l’OM, il faut que tous les autres emboîtent le pas. L’essor du foot féminin passe par là à mon avis.

Dans moins de 15 jours auront lieu les demi-finales de Ligue des Champions Féminine avec un duel Franco-Français entre l’OL et Juvisy. Un pronostic ?

Les Lyonnaises sont clairement favorites. Elles sont invaincues depuis 3 ans. C’est une véritable machine à gagner. Ces filles-là sont insatiables. Je les vois tout gagner encore cette saison. Elles sont impressionnantes et guidées par un entraîneur qui a leur a appris à haïr la défaite.

L’équipe de France Féminine fait partie des favoris pour l’Euro 2013 en Suède. D’après vous, de qui devront-elles se méfier ? 

La Suède sera redoutable chez elle. Mais les Bleues ont largement le potentiel de remporter l’Euro. C’est le  moment de concrétiser tous les espoirs portés sur cette équipe. Après les 4ème places à la Coupe du monde et aux JO, il faut ramener quelque chose. Ce serait sinon un terrible gâchis pour cette génération.

Dernière question : Quel est votre plus beau souvenir en tant que commentateur sportif ?

Mon plus beau souvenir : commenter le quart de finale de coupe du monde 2010 Brésil/Pays-Bas. Mais le match qui m’a procuré le plus d’émotions a été la demi-finale de Coupe de France Quevilly-Rennes. C’était un scénario incroyable et certainement l’un des plus beaux exploits de l’histoire de la Coupe.

- – - – - – - – - – - – - – - – - -

Propos recueillis par Maxime Coutant